L'ostéo-arthrite, un défi pour la santé globale


Par Jacinte Bleau, Orthésiste- prothésiste, T.P., Présidente du Groupe Médicus

INTRODUCTION

Trois millions de Canadiens, dont 12 % de la population âgée de plus de 65 ans, vivent avec l'ostéo- arthrite. Ce nombre est de plus associé à une incidence toujours grandissante. L'ostéo-arthrite du genou implique une destruction du cartilage hyalin et une répétition de frictions mécaniques dans un ou plusieurs des trois compartiments du genou, particulièrement au niveau du condyle fémoral interne1. L'ostéo-arthrite est un problème de dysfonction articulaire au niveau du genou qui entrave la marche et les fonctions motrices, créant ainsi un défi au niveau des soins de santé.

Les médecins peuvent prescrire l'essai d'orthèses aux patients aux prises avec des douleurs aux genoux comme traitement conservateur afin de diminuer les symptômes. Le port d'une orthèse permet d'améliorer la proprioception au genou, les paramètres associés à la marche et a un impact sur l'échelle de douleur affectant le genou.

« L'ostéo-arthrite est un problème de dysfonction articulaire au niveau du genou qui entrave la marche et les fonctions motrices, créant ainsi un défi au niveau des soins de santé. »

MODIFICATION DE LA MARCHE CAUSÉE PAR L'OSTÉO-ARTHRITE

Près d'une personne sur quatre présente des symptômes liés à l'arthrite. L'ostéo-arthrite est également associée à la sédentarité, les fréquentes blessures au ménisque interne, l'obésité et l'entrainement inapproprié4,5. La plupart des patients présentent une laxité dans le plan frontal avec une déviation, dont une proportion de 90 % montre une déviation en varum, provoquant une rotation passive du tibia sur le fémur, ce qui est précurseur à l'instabilité au genou. Ces changements à la cinétique et cinématique de la marche contribuent à la détérioration de la condition1 et l'on peut remarquer une diminution de la flexion du genou. Les études démontrent une co-activation plus importante et plus longue de la musculature des quadriceps et des ischio-jambiers6. Pour contrer la douleur qui affecte la biomécanique de la marche, il faut vérifier l'alignement des segments inférieurs et redonner une mobilité dans le but d'améliorer la qualité de vie.

3

BISEAUX EXTERNES

Le traitement de cette dégénérescence du cartilage est possible en réalignant l'axe de contact du tibia et du fémur. Cet axe doit être réaligné de seulement 2 mm pour avoir un effet anti douleur. Une diminution de la douleur peut être générée en ajoutant une correction au niveau du talon extérieur à l'aide d'un biseau. Ce réalignement axial permet une décharge de la force exercée sur les surfaces osseuses. Cette intervention peu couteuse permet  un traitement conservateur accessible. L'effet sur la structure articulaire n'est toute- fois pas bien connu6, mais certaines directives cliniques recommandent le traitement par biseaux externes pour un effet antalgique au niveau du genou7.

L'analyse biomécanique de la démarche permet de trouver une diminution de l'extension du genou lors de la propulsion, une diminution du moment en varus au genou et lors de la torsion du tibia sur le fémur, une ouverture du compartiment interne lors de l'attaque du talon au sol (78 %), une augmentation de la cadence et de la vitesse de marche ainsi qu'une diminution de la douleur ressentie (85 %). Une augmentation importante des forces d'attaque au sol et de propulsion ont également été notées. La douleur et l'instabilité sont les manifestations les plus importantes pour tous les changements du style de vie jusqu'au du patron de marche.

L'ORTHÈSE DE DÉCHARGE DU GENOU

L'efficacité des orthèses de genou comme modalité conservatrice dans la prévention et le traitement de blessures est controversée malgré leur grande utilisation clinique. Au niveau du sport, les orthèses sont souvent très rigides pour permettre de recevoir les coups sans blesser les structures anatomiques (surtout ligamentaires). Il existe par contre une catégorie d'orthèses dont l'efficacité est supportée par un grand nombre d'études. Selon la nouvelle classifica tion des types d'orthèses du genou (tableau 1), une définition particulière de l'orthèse OA (ostéo-arthrite) permet de mettre en valeur son efficacité. Le port de l'orthèse permet d'améliorer la proprioception du genou, et les amplitudes de mouvement.

Les orthèses de correction en valgum permettent un réalignement du genou en appliquant une force externe au centre du genou sur le complexe tibio- fémoral. Ainsi, la mise en charge est déplacée vers des surfaces moins endommagées en dégageant le compartiment interne qui était exposé à la dégénération du cartilage par des stress mécaniques. Ces orthèses permettent une diminution de la douleur ainsi qu'une amélioration des déplacements et des fonctions motrices3,8-11.

4

TABLEAU 1 : NOUVELLE CLASSIFICATION DES TYPES D'ORTHÈSES DU GENOU

TYPE FONCTION BIOMÉCANIQUE
Prophylaxie - Prévenir ou réduire la sévérité des blessures au genou.
Fonctionnelle -  Permettre une stabilité externe contre une déficience du LCA ou d'autres ligaments empêche les déformations.-  Protection lors de chirurgies au LCA ou d'autres reconstructions.
Réadaptation - Permet de limiter la mobilité articulaire ou de protéger son amplitude pour permettre une réadaptation.
Décharge - Permet une diminution de la douleur pour les genoux arthritiques avec un effet de réalignement dans le plan frontal.

5Fig4 6Fig5

« Une série de protocoles d'évaluation de l'activité fonctionnelle avec des orthèses plantaires et des orthèses de décharge du genou permet de statuer sur l'efficacité de cette combinaison. Il est noté une amélioration fonc- tionnelle ainsi que des diminutions de la douleur, de la raideur et de l'?dème3. »

La théorie derrière l'effet de l'orthèse est que la force appliquée sur le condyle externe est contrebalancée par les forces proximales au niveau de la cuisse et distales au niveau de la jambe interne. Ce moment de force valgissant améliore l'alignement et réduit le bras de levier, c'est-à-dire la distance perpendiculaire entre la force de réaction du sol et le centre articulaire du genou3.

La correction sur radiographie en position debout pour soulager le patient est en moyenne de 2 degrés, ce qui permet un réalignement de 1,7 mm. Ce moment de force d'adduction permet une plus grande étendue de l'angle tibio-fémoral dans le plan frontal et entraîne une réduction du varum au genou. Le port de l'orthèse génère une correction significative de 20 % à 25 % de cet angle12. De plus, l'alignement des segments se trouve aussi amélioré lors de l'analyse dynamique de la marche6.

LA COMBINAISON DES ORTHÈSES PLANTAIRES ET DES ORTHÈSES DE DÉCHARGE DU GENOU

Une série de protocoles d'évaluation de l'activité fonctionnelle avec des orthèses plantaires et des orthèses de décharge du genou permet de statuer sur l'efficacité de cette combinaison. Il est noté une amélioration fonctionnelle ainsi que des diminutions de la douleur, de la raideur et de l'?dème3. Selon une étude récente, l'utilisation du biseau externe pendant un an ne permet pas d'obtenir un effet isolé, mais s'avère plus efficace si associé à une orthèse de décharge du genou.

Les progrès en ingénierie biomécanique ont permis de développer une orthèse de genou articulée avec une tige rigide d'appui et maintenue par un système de fixation en silicone. L'effet dynamique de ce type d'orthèse de rappel et de décharge permet de suivre les mouvements de flexion et d'extension en ajustant automatiquement la tension sur la morphologie de la cuisse et de la jambe. La circulation sanguine est améliorée et le stress est diminué, ce qui aide à contrôler l'?dème et la sensation de douleur.

Le traitement couplé est une excellente option pour améliorer l'activité physique et tous les paramètres liés à une meilleure santé mentale et physique1,7.

Les photos sont une gracieuseté de DJO

Global.

« Les progrès en ingénierie biomécanique ont permis de développer une orthèse de genou articulée avec une tige rigide d'appui et maintenue par un système de fixation en silicone.  L'effet dynamique de ce type d'orthèse de rappel et de décharge permet de suivre les mouvements de flexion et d'extension en ajustant automatiquement la tension sur la morphologie de la cuisse et de la jambe. »

Références

  1. Divine JG, Hewett Valgus bracing for degener- ative knee osteoarthritis relieving pain, improving gait and increasing activity. The physician and Sports Med, 2005, 33(2): 40-46.
  1. Cole BJ, Harner Degenerative arthritis of the knee in active patients: evaluation and management. J Am Acad Orthop Surg, 1999, 7(6):389-402.
  1. Ramsey DK, Russell Unloader braces for medial compartment knee osteoarthritis: implications on mediating progression. Sports Health, 2009, 1(5):416- 426.
  1. Murphy L, Schwartz TA, Helmick CG, Renner JB, Tudor G, Koch G, Dragomir A, Kalsbeek WD, Luta G, Jordan Lifetime risk of symptomatic knee osteoarthritis. Arthritis Rheum, 2008; 59(9): 1207- 1213.
  1. Sharma L, Lou C, Felson DT, Dunlop DD, Kirwan- Mellis G, Hayes KW, Weinrach D, Buchanan Laxity in healthy and osteoarthritic knees. Arthritis Rheum. 1999, 42(5):861-870.
  1. Arazpour M, Hutchins SW, Bani MA, Curran S, Aksenov The influence of a bespoke unloader knee brace on gait in medial compartment osteoarthritis: a pilot study. Prosthet Orthot Int. 2014, 38(5):379-386
  1. Shelburne KB, Torry Effect of foot orthoses and valgus bracing on the knee adduction moment and medial joint load during gait. Clin Biomeh, 2008, 23(6):814-821.
  1. Draper ER, Cable JM, Sanchez-Ballester J, Hunt N, Robinson JR, Strachan RK. Improvement in function after valgus bracing of the An analysis of gait symmetry. J Bone Joint Surg Br, 2000, 82(7):1001- 1005.
  1. Horlik SG, Loomer Valgus knee bracing for medial gonarthrosis. Clin J Sport Med, 1993, 3(4), 251-255.
  1. Kirkley A, Webster-Bogaert S, Litchfield R, Amendola A, MacDonald S, McCalden R, Fowler The effect of bracing on varus gonarthrosis. J Bone Joint Surg Am. 1999, 81(4):539-548.
  1. Pollo FE, Otis JC, Backus SI, Warren RF, Wickiewicz Reduction of medial compartment loads with val- gus bracing of the osteoarthritic knee. Am J Sports Med. 2002, 30(3):414-421.
  1. Bennell KL, Bowles KA, Payne C, Cicuttini F, Williamson E, Forbes A, Hanna F, Davies-Tuck M, Harris A, Hinman Lateral wedge insoles for medial knee osteoarthritis: 12 month randomised controlled trial. BMJ, 2011, 342:d2912.

 


Logo Le Patient

Abonnements

Électronique
Téléphonez ou écrivez-nous
   (514) 331-0661
   (514) 331-8821

Publicité

Contactez notre représentant
Simon Rondeau-Lapierre
Éditions Multi-Concepts inc.
   (514) 331-0661

Nous joindre

1600 Henri-Bourassa O., bur. 405
Montréal (Québec) H3M 3E2
   (514) 331-0661
   (514) 331-8821

Les éditions Multi-Concept inc.

Nos autres publications
   Vins & Vignobles
   Maman & Moi
Gouvernement du Canada

© 2018 - Tous droits réservés - Les éditions Multi-Concepts inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com