Le diabète et les pieds


Roy

Par Dre Sophie Roy,

Podiatre

Clinique Podiatrique Mirabel

et Ste-Thérèse

13714 boul. du Curé-Labelle

C.P. 1096 Mirabel, QC, J7J 1A1

9, rue de l'Église, suite 205 Ste-Thérèse, QC, J7E 3K9

450-327-6332

www.podiatre.pro
En 2013, 1 964 874 Canadiens de 12 ans et plus ont déclaré être atteints de diabète. Cette statistique est troublante, mais saviez-vous que le diabète tue chaque année plus de personnes que le cancer du sein et le sida combinés?

Vous savez que le diabète peut mener à la diminution de la qualité de vie ainsi qu'à des complications comme des maladies du c?ur, des yeux et du rein.

Mais il ne faut pas oublier les pieds! Les ulcères du pied diabétique sont la complication la plus commune du diabète. Ils se développent chez 15 % des patients diabétiques et plus fréquemment chez les gens âgés. 85 % de toutes les amputations des pieds reliées au diabète ont débuté par un ulcère. La plaie débute par une petite lésion de la peau telle qu'une ampoule, une callosité, une écorchure ou petite écharde. La blessure se détériore par la suite, car les diabétiques ont plusieurs facteurs de complications.

La neuropathie diabétique est l'un de ces facteurs. Le diabète affectant les nerfs sensitifs, il diminue graduellement les sensations au niveau des extrémités, principalement au niveau des pieds. Cela commence généralement par les orteils, puis la perte de sensation monte dans le pied, la jambe et vers le genou. La majorité des diabétiques n'en ont même pas conscience. Lorsque l'on perd la sensation aux pieds, il est facile de se blesser sans s'en rendre compte. La blessure peut alors s'aggraver avant que l'on soit intervenu pour la guérir.

Un autre facteur de risque est la maladie vasculaire périphérique. Pour permettre une guérison rapide d'une plaie, il faut évidemment qu'elle soit bien vascularisée. S'il y a un blocage artériel au niveau des membres inférieurs, la guérison risque d'être lente et parfois même impossible.

Le troisième facteur à souligner est que la prévalence des infections chez les diabétiques est plus élevée. Le mécanisme cellulaire responsable de ce fait n'a pas été clairement établi, cependant on sait que certains microorganismes sont plus virulents dans un environnement à concentration élevé en glucose. Lorsque la glycémie monte, cela affecte certaines cellules chargées de la défense contre des infections. Une simple petite infection de la peau peut donc se transformer en cellulite et même mener à une septicémie.

De plus, le diabète favorise la déformation des pieds. Une diminution de force et l'atrophie des petits muscles du pied causent ou aggravent les orteils marteaux, le pied creux et les oignons. Les proéminences osseuses causées par ces déformations frottent dans les chaussures ce qui mène à des irritations de la peau, puis à la formation de corne, de cor ou de callosité. Si votre patient est neuropathique, il ne prendra peut-être pas connaissance du problème. Ces cal- losités doivent être enlevées régulièrement pour prévenir un ulcère diabétique.

C'est pourquoi le soin des pieds diabétique est si important. L'examen des pieds chez le patient diabétique devrait être effectué au minimum une fois par an pour détecter les facteurs de risques et prévenir les complications.

Pour chaque patient diabétique, le podiatre procédera à l'examen vasculaire, neurologique, orthopédique et dermatologique des pieds du patient afin de catégoriser le risque de complication. Un enseignement et des conseils adaptés lui seront offerts en lien avec le pied diabétique.

À travers le monde, la présence du podiatre au sein de l'équipe pluridisciplinaire traitant les diabétiques a démontré clairement une diminution des complications. Dans le modèle actuel des soins de santé au Québec, il n'est pas chose facile d'intégrer le podiatre dans cette équipe. Seul deux projets pilotes intègrent des étudiants en médecine podiatrique dans les hôpitaux. Cependant, je suis persuadée qu'une collaboration plus étroite entre le podiatre et les médecins est possible en dehors du milieu hospitalier.


Logo Le Patient

Abonnements

Électronique
Téléphonez ou écrivez-nous
   (514) 331-0661
   (514) 331-8821

Publicité

Contactez notre représentant
Simon Rondeau-Lapierre
Éditions Multi-Concepts inc.
   (514) 331-0661

Nous joindre

1600 Henri-Bourassa O., bur. 405
Montréal (Québec) H3M 3E2
   (514) 331-0661
   (514) 331-8821

Les éditions Multi-Concept inc.

Nos autres publications
   Vins & Vignobles
   Maman & Moi
Gouvernement du Canada

© 2018 - Tous droits réservés - Les éditions Multi-Concepts inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com