360 chercheurs luttent contre la démence : consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement

Fadwa Lapierre

Le vieillissement de la population fait son œuvre. Dans quelques années, 20 % de la population canadienne sera aînée. La démence, véritable problème de santé publique, y est intimement liée. En 2011, on estimait à 747 000 le nombre de Canadiens atteints de démence, on prévoit que ce nombre doublera d’ici 20 ans !



« Le tsunami de la démence s'abat sur notre société, une grande vague de patients atteints est prévue au cours des prochaines années. L'unique façon de la contrer est de mettre des efforts majeurs dans la recherche », expose le Dr Howard Chertkow, directeur scientifique du CCNV, neurologue cognitif et également cofondateur et directeur de la clinique de mémoire de l'Hôpital général juif et de l'Université McGill.

Le CCNV est financé à hauteur de 31,5 millions de dollars sur cinq ans par le gouvernement du Canada via les Instituts de recherche en santé du Canada et un groupe de 13 partenaires des secteurs public et privé, dont la Société Alzheimer du Canada et le Fonds de recherche du Québec – Santé. Un investissement supplémentaire de 24 millions de dollars est aussi effectué par un sous- groupe des partenaires en Ontario et au Québec.

« Le Canada a trouvé un remède pour le diabète, peut- être serons-nous les prochains à en trouver un pour la démence? D'un côté, la population atteinte de démence augmente, de l'autre, la recherche sur le cerveau est encore précoce. C'est une urgence internationale, les gouvernements commencent à réaliser les coûts pour la société si nous ne trouvons pas de remède rapidement », fait valoir le Dr Chertkow.

Rappelons que la démence représenterait des coûts de près de 33 milliards de dollars par année à l'économie du pays, comprenant les coûts directs médicaux et indirects de perte de revenus.

Le rôle du directeur scientifique est de gérer les équipes et de s'assurer qu'elles ont les ressources et les infrastructures nécessaires pour atteindre leurs objectifs.

« Normalement un chercheur va travailler seul, relate ce dernier. Dans ce dossier, tout le monde comprend qu'il est préférable d'œuvrer au sein d'une équipe nationale, afin de bénéficer des connaissances de tous. Il règne au Canada un haut niveau de coopération et de synergie, parfois mieux qu'ailleurs. Nous partageons nos informa- tions. Nous avons besoin de chercheurs renommés dans leur domaine pour trouver des réponses. »

Les 20 équipes de recherche se pencheront sur trois thèmes :

  • Prévention primaire : empêcher la maladie de survenir
  • Prévention secondaire : retarder ou ralentir la progression clinique de la maladie
  • Améliorer la qualité de vie des Canadiens aux prises avec ces maladies ainsi que celle des personnes qui en prennent soin

Les initiatives de recherche sont variées, de la génétique moléculaire à l'organisation des systèmes de santé. Par exemple, une cohorte de 1600 personnes atteintes de différents types de démence sera observée. La démence chez les premières nations qui est trois fois plus élevée que dans la population générale ou encore l'approche technologique pour développer une maison intelligente qui permettrait aux patients de demeurer chez soi font aussi l'objet de recherche.

Le Dr Chertkow demeure confiant des progrès impor- tants que le CCNV permettra. « Le futur n'est pas clair, nous ne savons pas à quel point nous sommes près d'une solution. Trouverons-nous un remède dans deux ans, cinq ans ou 25 ans? Une chose est sûre, les efforts déployés en commun nous permettront de comprendre plus rapidement la maladie et ses causes, tester des nouveaux traitements et améliorer la qualité de vie des patients et de leurs proches. Ces chercheurs travaillent avec acharnement afin de trouver un remède aux mala- dies neurodégénératives. »

Le siège social du CCNV est situé à l'Institut Lady Davis de l'Hôpital général juif de Montréal.


Logo Le Patient

Abonnements

Électronique
Téléphonez ou écrivez-nous
   (514) 331-0661
   (514) 331-8821

Publicité

Contactez notre représentant
Simon Rondeau-Lapierre
Éditions Multi-Concepts inc.
   (514) 331-0661

Nous joindre

1600 Henri-Bourassa O., bur. 405
Montréal (Québec) H3M 3E2
   (514) 331-0661
   (514) 331-8821
Gouvernement du Canada

© 2021 - Tous droits réservés - Les éditions Multi-Concepts inc.
Design graphique, programmation et hébergement: VisionW3.com